Auteur : Magnolia

Pourquoi apprendre le coréen?

Quelle idée peut bien me prendre de vouloir apprendre le coréen? Pour faire une histoire courte, je fais des acouphènes aux deux oreilles depuis une dizaine d’années. Quel est le lien entre mes acouphènes et apprendre le coréen? Suite à de nombreux tests d’audition et après avoir éliminé toutes les autres possibilités médicales, mon ORL m’a indiqué que la seule explication possible c’est que mon cerveau a appris à entendre une fréquence qui n’a aucune valeur ajoutée. Selon lui, apprendre à jouer d’un instrument de musique ou une nouvelle langue permettrait de recréer de nouveaux liens au cerveau et faire oublier les désagréments sonores générant les acouphènes.

Aimer l’hiver canadien… grâce aux sports d’hiver!

L’hiver canadien a mis à rude épreuve les habitants de ce beau pays cette année. À l’extrémité ouest, à Victoria et Comox en Colombie-Britannique où s’est installée ma famille paternelle, ils ont reçu 11 fois plus de neige en février 2019 que par les années passées. De notre côté, à Montréal, la neige est présente depuis novembre et persiste encore malgré la mi-mars. C’est beau l’hiver vous me direz, mais pour pouvoir l’apprécier il faut aimer les activités extérieures et surtout s’habiller en conséquence.

Biscuits moelleux cétogènes

J’ai une confession à vous faire: j’aime les biscuits. Est-ce que les principes du régime cétogène auxquels j’adhère signent l’arrêt de mort de ces petits bonheurs bien ronds? Que nenni. Voici une recette de biscuits à base de beurre d’amande qui se réalise en un tour de main et qui fera également plaisir aux adeptes de l’alimentation sans gluten.

Abreuvoir d’été – oiseaux

Après l’hiver vient de printemps. J’ai présenté les plans de l’abreuvoir d’hiver chauffant de mon cucurbitacée, en décembre dernier. Le constat est positif, nous avons eu beaucoup de succès avec nos amis aillés…et les écureuils! Pour le plaisir des amateurs de projets faciles, voici la version estivale qui peut servir à la fois de bain d’oiseaux et de fontaine.

L’écriture – place à la réflexion

Coucher sur papier ses réflexions personnelles permet d’éclairer ses pensées. Ces temps d’arrêt, parfois nécessaires, sont des moments privilégiés pour faire le point sur le sens de son travail ou de sa vie. Pris dans le vif de l’action, on néglige parfois ces pauses salutaires qui nous permettent d’avancer. Cela peut sembler contre-intuitif, mais les feux rouges ne servent-ils pas aussi à améliorer la circulation!

L’intuition

Savons-nous nous fier à notre intuition? Accorde-t-on assez d’importance à cette petite voix intérieure qui nous conseille, nous prévient ou nous affole, au moment de prendre de petites ou grandes décisions?

Pain d’oiseaux – recette maison

Quand j’avais un chien, un formidable Teckel répondant au nom de Markus-Welby, je prenais plaisir à lui cuisiner des biscuits et autres plats à base de viande. Récemment, je me suis demandée pourquoi ne pas jouer au chef à nouveau, cette fois-ci avec les pains d’oiseaux, puisque j’ai tout ce qu’il me faut à portée de main à la maison.

Mocktails cétogènes – sirop aux épices

Inspirée par les cocktails du temps des fêtes, voici une recette de sirop sans sucre aux épices qui sent bon le genièvre. Allongé avec de l’eau pétillante, les adeptes de gin tonic seront confondus. Que vous souhaitiez limiter votre consommation d’alcool ou respecter le régime cétogène (ketogenic), rien de mieux que cet heureux mélange pour célébrer l’esprit en paix.

Mangeoire en hauteur

Peu importe où ils se trouvent, les postes d’alimentation font l’objet de convoitise et les plus grandes cascades des écureuils et ratons-laveurs surpassent parfois notre imagination d’être humain. Y a-t-il un moyen de préserver les mangeoires des attaques répétées de ces petits quadrupèdes affamés? La réponse est oui. Voyez comment nous sommes sortis vainqueurs de cette lutte à finir!

Le plaisir des livres

J’aime être entourée de livres. Je fais référence ici aux éditions papier. J’ai plusieurs titres avec Kindle et Audible aussi, mais pour moi rien n’équivaut le plaisir d’ouvrir, pour la première fois, un bouquin imprimé. J’aime également l’odeur de l’encre des magazines qui me ramène à mon adolescence, aux premiers Filles d’aujourd’hui ou au mensuel américain Vogue avec lequel j’ai eu mes premiers contacts avec l’anglais.